Pourquoi choisir la sophrologie pour se préparer à donner la vie ?

Parce que se préparer à la naissance passe aussi par le mental ! Appréhensions, doutes, peur, stress : la sophrologie intervient en soutien à la préparation par la sage-femme pour réguler les émotions, soulager le corps et calmer l’esprit. Une préparation individuelle ou collective permettant d’apaiser les craintes liées à la naissance, renforcer la confiance en soi et participer à la création du lien mère-enfant.

La préparation à la naissance par la sophrologie est une véritable manière d’être active dans sa grossesse, dans l’attente et l’accueil de l’enfant. La future maman s’implique et prend conscience de tout son potentiel pour vivre ce moment fondamental en toute sérénité.

Des bienfaits tout au long de la grossesse mais pas que !

La sophrologie peut intervenir à tous les stades de la grossesse. Au cours du premier trimestre, les exercices proposés aident à s’installer dans la grossesse, à limiter les désagréments inhérents à cette nouvelle condition, à mieux appréhender les fluctuations émotionnelles.

Lors du deuxième trimestre, la sophrologie permet à la future maman de prendre conscience des modifications de son schéma corporel, d’accepter ces changements physiques, d’apporter du confort à certaines douleurs qui apparaissent.

Au cours du dernier trimestre de la grossesse, le recours à la sophrologie revêt tout son intérêt. Les troubles s’accentuent : la fatigue est importante, des douleurs physiques peuvent se manifester et le sommeil s’en trouver perturbé. Le corps est modifié, l’échéance de la naissance se rapproche. Les émotions sont paradoxales, la joie et l’impatience pouvant très souvent côtoyer l’angoisse et le stress. Les exercices de sophrologie proposés à cette période entraînent la femme à accueillir ses émotions, à surmonter les effets du stress, ainsi qu’à maitriser sa douleur. Ces apprentissages effectués en séance et reproduits à la maison revêtent tout leur intérêt lors de l’accouchement. Ils permettent ainsi de se maintenir à un palier suffisamment bas de tension physique et psychique, de gérer les contractions utérines, de respirer de manière à assurer une oxygénation optimisée de l’utérus et du futur bébé.

La sophrologie peut également suivre la femme en post partum. En effet, accepter et vivre ce nouveau rôle n’est pas toujours aisé. Les changements physiques et psychologiques entamés lors de la grossesse se poursuivent, demandant un nouvel équilibre du corps et de l’esprit. Cette pratique peut ainsi aider à investir ce nouveau statut : prise de recul, retour au calme, gestion éventuelle de douleurs. En cas de nécessité, elle peut aussi constituer un outil de prise en charge dans la dépression post partum.

“Un des plus beaux jours de sa vie, et peut être le plus beau de toute notre existence, est celui où la naissance d’un enfant ouvre notre âme à des émotions qu’elle ignorait encore hier.”

Joseph Droz

L’adaptabilité, un des principes fondateurs de la sophrologie, est à l’honneur dans cette préparation. Ici, l’objectif est de s’adapter à la future maman en l’aidant à se connecter à ce corps subissant de nombreux bouleversements, en apaisant ses craintes, en la préparant sereinement à la naissance de son enfant. La sophrologie permet de se projeter positivement dans son accouchement, dans cette première rencontre avec bébé de manière consciente. Au fur et à mesure des séances, la sophrologie invite à prendre confiance en soi, à prendre conscience de ses ressources et de ses capacités pour vivre le plus sereinement possible ce grand chamboulement.

Tout l’intérêt de cette méthode réside également dans le fait que cette préparation n’a pas uniquement pour but la naissance de l’enfant, mais plus globalement la naissance de soi. En apprenant à se connecter à son corps, son mental, ses émotions, c’est tout un travail sur soi qui est réalisé et capitalisé pour l’avenir.

« Apprendre à se connaitre pour bien naître. »

E. MICHAUD

Comment se réalise cette préparation ?

Pour un accompagnement optimal, si cela est possible en fonction du terme, 6 à 8 séances sont planifiées. Evidemment, commencer le plus tôt possible s’avère la meilleure des options !

Les séances proposées s’articulent autour des thématiques suivantes :

Chaque séance est enregistrée et transmise aux futures mamans, donnant la possibilité de s’entraîner à domicile. Il est en effet primordial de répéter les exercices ! S’approprier les techniques permet ainsi de profiter des bienfaits au quotidien et d’être en mesure de les répéter le jour J. Une préparation soigneuse pour un accouchement et une naissance sereins !

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *