L’arbre de vie, ça vous parle ?

Il n’est pas question ici du symbole universel d’immortalité, de croissance, représenté sous différentes formes depuis la nuit des temps. Mais plutôt d’une méthode d’accompagnement, d’un outil métaphorique issu du domaine des pratiques narratives. Importée pour la première fois en France fin 2010 par Pierre Blanc-Sahnoun, l’un des initiateurs des pratiques narratives en langue française, il partage cette méthode avec Dina Scherrer qui sera la première à consacrer un ouvrage à l’arbre de vie.

Quelle origine ?

Développé par David Denborough, travailleur social australien, et Ncazelo Ncube, psychologue pour enfants en Afrique du Sud, l’objectif initial de l’arbre de vie était d’éviter la re-traumatisation des enfants affectés par le VIH, la pauvreté et les conflits. La métaphore de l’arbre combinée à des questions narratives ciblées permettait ainsi de mettre en lumière le positif de la vie des enfants plutôt que de s’attarder sur les atrocités vécues.

Quelle utilisation ?

Utilisée et diffusée par thérapeutes et coachs, cette méthode permet de libérer l’expression, sans focaliser sur les récits traumatiques : les personnes ayant vécu de graves évènements ne sont donc pas victimes d’une re-traumatisation par le simple fait de raconter leur histoire une nouvelle fois.

Les différentes parties de l’arbre, racines, tronc, branches, feuilles, fruits, correspondent à différents aspects de nos vies. En répondant à des questions ciblées, la personne est invitée à déposer des mots sur l’arbre préalablement dessiné. Les compétences, les ressources, le parcours, les espoirs, les valeurs, les relations sont mises à l’honneur. L’arbre ainsi complété permet de donner du sens à son cheminement, de se projeter, de se re-fasciner par sa propre vie !

Pourquoi utiliser l’arbre de vie ?

Cet outil puissant permet de revisiter son histoire sous un angle particulièrement scintillant : par la réalisation de son arbre, la personne est encouragée, dynamisée à poursuivre son chemin malgré les difficultés qu’elle peut rencontrer. L’estime de soi est restaurée, la confiance regagnée.

En individuel, en couple ou en groupe, cet outil s’adresse à tout public. Il accompagne parfaitement tous les changements ou étapes de vie : études, transition professionnelle, retraite, reconstruction après un drame. Il est également un précieux allié dans le développement de nos ressources : gérer le stress, réguler ses émotions, regagner confiance et estime de soi ; la promesse de mettre en lumière une histoire solide qui nous renforce !

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *